Prière de pluie et d'arbre

Publié le par Monique MERABET

Prière de pluie et d'arbre

PRIÈRE DE PLUIE ET D’ARBRE

 

 

 

Fraîcheur

des mains qui se tendent

à l’averse

 

Bonheur sans retenue de cette pluie d’été qui éclate, crépite et tambourine sur l’opacité de la nuit. Lune absente.

Les verticales des gouttes brouillent la lumière trop crue des lampadaires.

Chant de bénédiction rompant la canicule des jours. Et ma prière rejoint celle de l’eau.

Comme elle a rejoint celle de l’arbre croisé dans l’après-midi. Á son ombre bienvenue j’ai arrêté ma course essoufflée. J’ai contemplé son tronc ; j’ai vu ses blessures. J’ai écouté ce qu’il avait à me dire, la souffrance du béton entravant son pied. Et j’ai prié avec lui pour que vienne le temps du carcan craquelé, dynamité, délivrance des libres racines, respiration de l’arbre fier et juste sur son fût pitaclé d’étoiles.

 

Gangue de trottoir

le vieux tronc s’écaille

mon visage grave

 

Ce matin, la face lunaire apparue à la surface du café, s’est distordue en rictus et s’est évanouie en me tirant la langue.

Une manière de me faire comprendre que mes « nobles » sentiments n’ont pas plus d’importance que poussières agglutinées…

La Vie va sur son erre, à peine trace d’un destin. Je me cache en elle – pour vivre heureux, vivons cachés – en son giron rassurant d’inéluctabilité. Je n’y ai pas responsabilité… hormis celle de l’accepter, de l’aimer. Notre devoir de vivre, d’être humain. Notre devoir aussi de ne rien faire pour en perturber le cours.

Que ta volonté soit faite ! Cette phrase du «Notre Père », on l’aborde trop souvent sous l’angle mort de la résignation. Comme il est difficile de ressentir qu’elle repose en fait sur la joie de l’Amen !

L’arbre et la pluie pour me l’expliquer…

 

Prière de pluie

un arbre me raconte

la nuit sans lune

 

(Monique MERABET, 30 Janvier 2014)

Publié dans Haïbuns

Commenter cet article

Mariposa 07/02/2014 07:48

Superbe prière de pluie et d'arbre !
Et j'aime beaucoup le visage de ton arbre.
C'est fou, toi tu as accueilli la pluie comme une délivrance au coeur de la canicule, pendant que nous ici, on aimerait bien qu'elle s'arrête un peu de tomber !
http://www.papillonsdemots.fr/2014/02/05/pluie/

Monique 11/02/2014 12:07

Oui, certainement... j'aime tellement cette formule que je la ressors souvent, en l'adaptant parfois à d'autres situations...

Mariposa 10/02/2014 13:02

Non, Monique, je ne connaissais pas cet ouvrage, mais je viens de faire une petite recherche sur Google et il a l'air bien sympathique. Sinon, je crois avoir lu cette phrase "aimer la pluie, aimer la vie" dans un des tes textes, tout récemment ?

Monique 07/02/2014 08:02

J'ai beaucoup pensé à toi en écrivant ce texte. Nos arbres-vie!
Quant à la pluie, elle peut être la plus agréable ou la plus ennuyeuse des choses. As-tu lu "Aimer la pluie, aimer la vie"?

Danièle 31/01/2014 21:00

Douloureux pour "l'arbre-bonhomme" couvert de blessures... Et profond, bien sûr.

Danièle 31/01/2014 13:08

Beau haïbun lumineux et douloureux à la fois.

Monique 31/01/2014 15:05

Douloureux, peut-être pas. Mais grave, sûrement!

Marcel 30/01/2014 12:04

Eclatement.

Monique 31/01/2014 15:03

Un fragment de silence?