Les yeux du chat

Publié le par Monique MERABET

Les yeux du chat

LES YEUX DU CHAT

Les yeux du chat

Paillettes d’or et de lumière

Ne voient point l’ombre

Lester les flancs de l’univers

De grappes de ténèbres.

Les yeux du lynx

Verts d’espérance

Fluorescence

Ne voient que proies

S’acheminant vers leur désir.

Les yeux du chat

Lacs de sérénité limpide

N’ont point vu la mort

Évider le regard du Sage

Au seuil du Nirvana.

Les yeux du tigre

Agates lisses

Sont sans nuances :

La nuit, tous les humains

Sont gris.

Tes yeux de chat

De plaisir se plissent

Sans reconnaître

La détresse envoûtant

Mes prunelles d’enfant.

Ton cœur félin

S’est assoupi,

Caresse, volupté

Ronronnant sur mon sein

Désarticulé.

(in Danse avec la nuit, Monique MERABET, Publibook 2001)

Publié dans Poésie

Commenter cet article

Mariposa 19/05/2014 12:37

Oh que c'est joli ! Moi aussi j'adore les yeux des chats. Ceux de mon chat (qui ressemble beaucoup au matou de ta photo) en particulier. Je suis toujours aussi fascinée de les voir s'avancer vers moi, comme suspendus sans corps lorsque nous sommes tous deux plongés dans l'obscurité ...

Mariposa 19/05/2014 15:19

Ah oui, j'aime, j'aime !

Monique 19/05/2014 14:49

quelque chose d'un peu fantastique... un petit frisson de délicieuse frayeur: des yeux suspendus dans le noir. Cela me donne une envie de composer un haïku avec tes mots:

Les yeux en suspension
plongés dans l'obscurité
mon chat et moi

Danièle 10/05/2014 10:59

Chat, alors, Monique ! Ces yeux m'envoutent... Je te les prends. Bon week-end !

Monique 10/05/2014 11:59

Après l'expression "donner sa langue au chat", en voilà une deuxième inspirée par toi, Danièle: "Prendre les yeux du chat". Reste plus qu'à la faire homologuer par l'Académie Française.