An misouk

Publié le par Monique MERABET

An misouk

à la mi Août

les minuscules brins verts

coquelicots? - Oh!

la lune rit an misouk*

de mon émerveillement

 

*an misouk: en se cachant (créole réunionnais)

Publié dans Poésie de l'instant

Commenter cet article

Mariposa 20/08/2014 15:35

J'adore ce "an misouk". Et puis ta lune facétieuse qui t'offre des coquelicots. Une lueur blanche qui va faire naître un vibrant rouge !

Marcel 14/08/2014 19:50

Plaisante cette conjonction de deux langues.

Monique 16/08/2014 12:25

Oh! Les termes créoles sont souvent issus du Français, un Français ancien, de marine. Ainsi misouk, mi souque, je souque vient du verbe souquer dont le créole n'a gardé que le sens de "prendre fermement", attraper. Et donc faire quelque chose an misouk, c'est agir comme quelqu'un à l'affût qui tente d'attraper sans se faire voir.