Le haïku se suffit à lui-même (1)

Publié le par Monique MERABET

Le haïku se suffit à lui-même (1)

Vent du soir

les ombres se posent

n'importe où

 

crépuscule

les choses se cachent

sans un bruit

(Marcel Peltier)

Publié dans haïkus 15

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Très joli duo de haïkus
Répondre
M
Des haïkus 353 chers à Marcel Peltier. Un rythme que j'adopte volontiers.
M
+<br /> Crépuscule,<br /> les choses se cachent<br /> sans un bruit.<br /> +
Répondre
M
Merci Marcel! Je l'intègre à mon article.