Tankas pour la Paix

Publié le par Monique MERABET

Tankas pour la Paix

TANKAS POUR LA PAIX (Novembre-Décembre 2015)

 

Guerre déclarée

Ici… là… par qui ? Pourquoi ?

Trop vite fané

Ce bouquet de roses blanches

Treizième jour de Novembre

 

La radio sanglote

Nuit blanche à compter les morts

Du vendredi 13

Et le lendemain matin

Entendre la tourterelle

 

Loin d’ici les bombes

Déchiquettent des enfants

Nous pleurons nos morts

D’un coup d’aile un moineau prend

La direction du ciel

 

Sur le métallique

Tête rouge de l’agame

Rien à l’horizon

Nous sommes en guerre et puis

Capucine refleurie

 

Dans les feuilles sèches

Un gros chat blanc se faufile

Le bruit de mes pas

Un coquelicot pavoise

D’écarlate mon balcon

 

Sous le ciel serein

Le salut aux coquelicots

Et pourquoi la guerre ?

Eclaboussures de lune

Trop tôt disparue matin

 

(Monique MERABET)

 

Publié dans TANKA

Commenter cet article

Danièle 09/12/2015 10:04

Bonjour Monique,
Les poètes auront-ils assez de mots pour un retour à un monde paisible ? Pouquoi ? Toujours l'éternelle question. Belle suite de tankas.

Monique MERABET 09/12/2015 10:36

Merci Danièle. Le monde des réels n'est pas toujours soluble dans le monde des poètes. Hélas!

Séverin Monique 08/12/2015 20:05

Texte émouvant, que je lis un peu tard. Et que je partage !

Monique MERABET 09/12/2015 10:37

Il n'est jamais trop tard pour partager nos rêves de paix et d'harmonie. Nous avons déjà l'amitié. Merci Monique.