Les hortensias

Publié le par Monique MERABET

Les hortensias

LES HORTENSIAS

 

 

 

Sa carte postale

 hortensias faisant renaître

la maison d’enfance

souvenirs de ces couleurs

qui ne s’affadiront pas

 

Roses sont les hortensias de sa Bretagne au mois de juin. Sa promenade dans un de ces magnifiques parcs qu’offre l’environnement français : couleurs, parfums, géométrie des allées.

Souvenirs de ceux que j’ai vus en Bretagne, moi aussi, ceux qui paradaient devant la maison du Plate, ceux qui se déclinaient en bleu, blanc, rose, voire en vert (quand on ne voit encore que les sépales) ou en vieux rose (fleurs fanées)… J’aime les hortensias pour ces variations de teintes au cours d’une même saison. Le rang d’hortensias était planté en contrebas du robinet d’arrivée d’eau, là où se faisaient lessives et vaisselles. L’écoulement des eaux usées ou des produits détergents modifiait la nature du sol, y apportant plus ou moins de fer, de silicium… ce qui influe sur la couleur de l’hortensia. Assurément.

Le même pied passant du bleu au rose — comme ces objets- baromètres enduits de sels et changeant de couleur suivant l’humidité ambiante — est possible ? n’est-ce pas impression d’enfant qui croyait à la magie du monde ? Comment le savoir ? Est-ce important de le savoir ?

 

Fleurs de rencontre

devenues fleurs

de mémoire

 

(16 juin 2019)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Bonjour Monique,<br /> Les hortensias n'on jamais été si beaux que cette année. Il faut dire qu'ils ont eu soleil et eau.
Répondre
M
Avant de maugréer<br /> temps trop chaud, trop humide<br /> penser aux hortensias<br /> <br /> Merci pour ta visite Danièle.