NAHAIWRIMO 2020 (20)

Publié le par Monique MERABET

NAHAIWRIMO 2020 (20)

20 février : VILLE, VILLAGE, PAYS NATAL…

 

 

Je puis mourir : j’ai dit, ô mon île natale !

Ton ciel, tes monts, tes bois, tes champs, tes eaux, tes mers ;

...

Ton âme, ô mon pays ! a passé dans ta voix.

(Auguste Lacaussade )

 

Et lorsqu'on est loin du pays natal...

 

Carrés de couleur

au bout de mes doigts qui rêvent

une île-fleur                                                     (MM)

 

Dans l’eau de vaisselle

se dessine un contour

La Réunion ?                                                   (MM)

 

Cohue d’aéroport

langues mêlées – rien

dans son créole natal                                       (MM)

 

Nouvelle autoroute

Pour mon village natal

où est la sortie  ?                                             (MM)

 

Mur du cimetière

l’escalader pour grandir

mes amis passés                                              (BB)

 

Toute en briques roses

Albi et ses eaux vives

sa tombe oubliée                                             (FK)

 

Les amis

d’une ville à l’autre

se bâtir un monde                                            (MM)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article