NAHAIWRIMO 2020 (8 & 9)

Publié le par Monique MERABET

NAHAIWRIMO 2020 (8 & 9)

8 février : SOIF, FAIM

 

 

 

Je bois à la source

oubliant que je porte

du rouge à lèvres                                 (Chiyo-Ni)

 

Fleur de papayer

l’oiseau au bec fin s’abreuve

délicatement                                        (MM)

 

 

Retour à l’été

soif d’eau de coco

couleur de neige                                  (MM)

 

Sourire aux anges

l’enfant repu

d’une tétée                                          (MM)

 

Faim de minuit

dans le réfrigérateur

un rayon de lune                                    (MM)

 

Vers le printemps

perce-neige sans la neige

leur faim de soleil                         (BB)

 

 

 

9 février : OISEAUX MIGRATEURS

 

 

Pas de chance ! Nos oiseaux réunionnais n’ont jamais l’idée de migrer. Les oiseaux migrateurs d’Europe ne descendent pas jusqu’à nos latitudes.

Alors, me contenter de souvenirs des oiseaux de là-bas… quand je vivais en Provence par exemple.

 

Mi octobre

les cigognes sont arrivées

à Marseille                               (MM)

 

Et ce souvenir du lycée, l’oiseau inconnu dans le kassia du Siam qui ombrageait la salle de classe… et mes élèves qui cherchaient à échapper aux mathématiques.

 

Récré prolongée

Dans l’arbre un oiseau noir

venu d’au-delà des mers                      (MM)

 

Ciel de février

où la brume est un lavis

oiseaux de passage                               (BB)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
C'est vrai, pas d'oiseaux migrateurs à La Réunion. Mais une sacrée envolée tout de même !
Répondre