Article publié depuis Overblog et Twitter

Publié le par Monique MERABET

RIEN ET L’INFINI

(haïbun mathématique ?)

 

 

 

Au ciel et sur terre

un instant s’est ajouté

la vie ordinaire

 

Je n’ai rien su ni du jour qui se lève, ni du jour qui s’éteint. C’est un peu ce que l’on ressent lorsqu’une journée ordinaire s’est écoulée. Rien à signaler, rien à retenir au filet de plus en plus lâche de la mémoire.

Et pourtant, douze heures en allées, un jour ajouté au calendrier, un jour retranché à ma durée de vie, un jour à ajouter aux souvenirs.

Notre Temps se remet à zéro au matin qui commence. Il n’y a plus d’avant ; il n’y a jamais eu d’après. Zéro, rien, le vide…

Ah ! Le zéro, nombre originel de tous les autres de la suite des entiers à l’infini. C’est ainsi que les axiomes (de Péano) créent les nombres : Zéro est le cardinal de l’ensemble vide puis, l’ensemble ayant pour élément l’ensemble vide a pour cardinal Un… l’ensemble englobant l’ensemble « UN » et l’ensemble vide a pour cardinal Deux…

J’ai toujours goûté à la simplicité et à l’évidence des créations mathématiques. Loin des affres de la création du monde des vivants : combien de pattes à celui-ci, combien d’écailles, combien de plumes, comment uniformiser le nombre de pétales pour l’harmonie… enfin presque, penser aux exceptions qui confirment la règle, qui cassent l’ennui de l’uniformité. Et ces codages subtils, gènes, chromosomes afin de continuer la création !

La genèse des nombres est d’une limpide sobriété !

Dans la Genèse biblique, Dieu dit à l’homme : « Tu nommeras les espèces » et l’homme, souvent, s’est contenté de compter : bipède, quadrupède, octopode, myriapode, etc.

La belle aventure !

 

Sur l’image

Combien de bananes ?

jaune, dit l’enfant

 

Des ratés, parfois… Ou plutôt, la poésie d’un apprentissage.

 

(24 juillet 2020)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
... les variations quantiques du vide ! pourquoi pas ! le véritable miracle, c'est la vie (cf. Marcel Peltier, La Vie rien que la Vie toute la Vie, éditions du Cygne, Paris, 2020). Bien amicalement. Marcel.
Répondre
M
Un peu tard vaut mieux que jamais... Merci Marcel!