NAHAIWRIMO 21 (12)

Publié le par Monique MERABET

NAHAIWRIMO 21 (12)

23 FÉVRIER : CRIS, HURLEMENTS, GUEULEMENTS, BRAILLEMENTS…

 

 

Pa akoz ou krifor ou kap

déboush zorèy

sat i vè pa antann

(Céline Huet)

 

MM

Gueulements soudain                                       Bèzman dan la kour Patel

sous le plus beau grenadier                              oté ! zot la pa onte                              

de la ruelle                                                      sou in joli pié grenad konmsa

 

MM

Le match du siècle                                           In match linportanse !

attendre la fin des klaxons                                atann kan klaksone i tène

pour me rendormir                                          pou arguingn somèy

 

MM

Fête des voisins                                               Akoté la fé pété

le karaoké finit                                     lo karaoké i dévir

en braillements                                     an guèlman

 

MM

Coup de gueule                                               Tiakatiakatiak !

pour un oui pour un non                                   koudguèl ladilafé

la radio d’à côté                                              la radio alumé

 

BB

Ce cri lancinant

modulation d’un fou ?

la scie du chantier

 

BB

Juste après 2 cours

voix et gorge révoltées

mais sous le bâillon

 

FK

Grincements aigus

la voisine au violoncelle

joue si bien ce soir

 

F L-A

Tôt ce matin                                                                Granmatin bonèr

hurlements assourdissants                                            son guèlman i déshir

d’un voisin bébé                                                          ti baba mon voizin

 

MH

Journée trépidante

ne manquaient que

les plaintes du chien solitaire

 

MH

Braillements du sourd

y prêter une oreille –

compatissante ?

 

 

 

 

 

 

 

24 FÉVRIER : À TRAVERS L’UNIVERS

 

 

La toil lé gran

ène ti trou i défil a li

(Céline Huet)

 

MM

À travers barreaux                                          Baro saldebin

heureux d’avoir vu la lune                                lu bate la min pou la lune

même gibbeuse                                               in pè kabosé

 

MM

Si petite                                                          Moun tite kalité

mes pensées traversent                        mon bann pansé i travèrse

l’univers                                                          loin loin loin

 

MM

Atteindre la lune                                              Lo dra an boushon

accrochée à mon rêve                                     kadadak su lo do in rèv

mes draps bouchonnés                        pou kap la lune

 

BB

Un éclat plus rouge

à l’œil nu ma bonne étoile

ma persévérance

 

BB

En trois décennies

Bételgeuse fait un tour

des univers croulent

 

FK

Citoyen du monde

chant blues et hip hop

qui traverse l’univers

 

F L-A

À mon dernier souffle                          Kan ma mor

je traverserai l’univers                          mi sar bate toute lunivèr

pour me rencontrer                                          pou trouv mon tousèl ?

 

MH

Les rêves humains

voguant à travers l’univers

retombent en poussière

 

MH

À travers l’univers

nul obstacle à mon amour

pour mon frère lointain

 

MH

À travers l’univers

glisse un éclat d’étoile

jusqu’à ma fenêtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article