NAHAIWRIMO 21 (5)

Publié le par Monique MERABET

NAHAIWRIMO 21 (5)

9 FÉVRIER : BOUTS DE BOIS, BÂTON…

 

 

Ti zik zalimète

lé kab alime in gran fè

(Céline Huet)  

 

MM

Dans le rond de la lampe                                 Granmèr i rir

« Ta bûchette a bougé »                                  dann ron ène lamp pétrol

rire de Grand-mère                                         lo ti-boi la boujé

 

MM

Souvenir du volcan                                          Kado volkan

son canif tout neuf écorce                                son 32 Dumas i plush

un sarment de brande                                      in zig brande tor

 

FK

Rond bateau de bois

la pêche miraculeuse

icône de Pskov

 

F L-A

Dans les mains du luthier                                  Travay zartiss

le long bâton de bambou                                 in gran baton banbou

deviendra oiseau                                             va shante konm zoizo  

 

 

 

10 FÉVRIER : QUAND LES DIGUES CÈDENT…

 

 

Mang i shap atèr

la tro profite mir

‘Céline Huet)

 

MM

Tant de mots écrits                                          Taratass lo mo ékri

dans les bras du professeur                              son kèr la débondé

elle s’écroule en larmes                                    dann bra profèsèr

 

MM

Portrait de Maman                                          Portré son momon

ses couleurs qui débordent                              krèyon la dépass kontour

comme son amour                                           fane l’amour partou

 

MM

Rectangle de toile                                            Lé tro pti oté !

le bleu infini du ciel                                          tablo i guingne pa ramass

ne peut s’étaler                                    in sièl gran konmsa

 

MM

L’épi de chiendent                                           Éne ti flèr shiendan

débordant du vert des feuilles                        i débord lantouraj fèy

mon âme réjouie                                              sa i ral mon kèr

 

BB

Jacinthes par trois

si lourdes de leurs parfums

en débordement

 

FK

Cantate Domino

pour les amours d’Orlando –

les notes débordent

 

F L-A

Le tonnerre fait vibrer                                 loraj la pété

la vaisselle dans l’évier                              zasiète i klong-klong dan lévié

je suis débordée                                              kosa mi pè fé              

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article