Contrastes

Publié le par Monique MERABET

Contrastes

CONTRASTES

 

 

Fonte des glaces

et blablabla… le foot

sourire d’enfant

 

Je suis toujours un peu interloquée par le ton uni des liseurs de nouvelles (qui défilent sur prompteur) à la radio. La catastrophe irréversible de la fonte des glaces au Pôle Nord… et on enchaîne sur le match du soir.

Questions anxiogènes à oublier, à ne pas soulever un mercredi matin ; laisser croire que l’important c’est le score à un match, c’est la réouverture des restaurants, ce sont les petites phrases de tel ou tel politicien…

Ah ! Me raccrocher à ces arbres du jardin, les écrire, ceux d’ici et ceux d’ailleurs.

 

L’ESPRIT DE L’ARBRE

 

Je suis le roi des elfes,

le roi de la forêt,

des prairies et des fleurs,

de la sylve profonde.

Je suis l’esprit de l’arbre,

je veille sur le monde.

 

Écoutez ma chanson

lorsque le crépuscule

ferme les yeux des bois.

Écoutez ma chanson

lorsque le jour bascule

derrière l’horizon, là-bas.

 

Je vous dirai les chants de la terre.

Je vous conterai les mystères,

cantilène, prière

des plantes et des pierres.

 

Poème extrait de L’arbre chanson (Surya éditions), mon recueil mêlant les saisons et les piéboi de mes existences. Ici, ailleurs.

Je suis femme d’ici, je suis femme d’ailleurs. Et mon jardin austral se pare des souvenirs des garrigues et montagnes de Provence. Ne m’amputer de rien

 

Belle de nuit

tu es blanche, tu es rose

batarsité*       (*métissage)

 

L’essentiel est de ne rien refuser de ce que Nature nous donne avec joie.

 

(16 juin 2021)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article