J'ai rêvé tant de jardins...

Publié le par Monique MERABET

J'ai rêvé tant de jardins...

J’AI RÊVÉ TANT DE JARDINS

 

 

Mon rêve oublié

y étais-tu tourterelle ?

ton chant me dit tant

 

J’ai rêvé tant de jardins. Tant de projets irréalisés — irréalisables ? — faute de temps.

Hormis les jardins de mots, cependant, ceux que ni le temps, ni le monde, ne peuvent arrêter. Parce qu’ils sont en moi, qu’ils cheminent dans mes sens, dans mes pensées, dans mes rêves.

Qui sait si ces rêves « dont on ne se souvient plus » n’imprègnent pas notre subconscient qui les libère et reste cependant porte fermée de l’extérieur ?

Cet univers onirique dans lequel nous baignons, ne nous est-il pas intrinsèquement attaché, un peu héritage génétique de l’âme ?

Ne nous permet-il pas de résister aux tempêtes, aux coups de Trafalgar. Tiens ! Une expression qui faisait partie du créole maternel : in trafalgar, disait-on, lorsqu’on subissait péripétie tourmentée de l’existence.

 

Quelques mots

vivre pleinement

cet instant

 

Écrire est un moyen de réintégrer notre monde, celui qui est fait pour nous. Je lis en ce moment Chroniques de l’oiseau à ressort. Il est toujours si enrichissant de se plonger dans l’univers de Murakami.

 

« Elle se mit à penser qu’il existait quelque part sur la planète un monde qui lui correspondait, une façon de vivre faite pour elle. »

 

Monde des livres, des auteurs, ne m’inspirez vous pas autant que le monde des rêves ? N’y a-t-il pas osmose entre les deux ?

 

(18 juin 2021)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article