Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lumière en dièse

Lumière en dièse

LUMIÈRE EN DIÈSE Ciel que je ne saurai peindre m’émouvoir pourtant de sa lumière Ne me demandez pas de peindre le ciel ce matin. Comment ferais-je pour ces barres de nuages ? Mettre en couleur quelque chose de blanc, cela m’a toujours terrifiée, encore...

Lire la suite

Ombres et néant

Ombres et néant

OMBRES ET NÉANT Ombres migrantes le vieux manguier se remplit de sombres mystères Ce matin, se contenter d’un mur blanc, nu, nu, nu… Y projeter les plus belles images qui se baladent dans sa tête. Celles qui feront naître « les mots bleus » du chanteur...

Lire la suite

La grande évasion

La grande évasion

LA GRANDE ÉVASION Les trois chenilles distance de confinement une feuille Mesures de confinement d’après confinement, pudiquement baptisées dé-confinement : une distance « sociale » devra être observée et nos rencontres resteront virtuelles. Sociale ?...

Lire la suite

Café cannelle

Café cannelle

Compost avez-vous donc une âme? CAFÉ CANNELLE Café prolongé aux rythmes de poésie rester confiné Confinement ou pas, les deux meilleurs moments de la journée sont l’écriture et la cuisine. L’association des deux activités me paraît fort logique puisque...

Lire la suite

Le blanc de la pivoine

Le blanc de la pivoine

LE BLANC DE LA PIVOINE Le vent fait trembler ma petite éternité de lampe allumée au fond du liseron blanc ne se cache que du blanc Poésie de lieu. Poésie de temps. Ici, ailleurs, aujourd’hui, hier… Indissolublement liés, l’espace et le temps, l’extérieur...

Lire la suite

Les chants désespérés d'Alejandra

Les chants désespérés d'Alejandra

LES CHANTS DÉSESPÉRÉS D’ALEJANDRA Décrocher mon linge je ramène folioles jaunes le lilas d’Inde « Il y a dans l’attente une rumeur de lilas qui se brise » (Alejandra Pizarnik) Découvrir cette poète argentine (1936 – 1972) qui déclare : « Je n’appartiens...

Lire la suite

Musique de nuages

Musique de nuages

MUSIQUE DES NUAGES Nuages d’avril tant de signes peut-être que je n’ai pas reconnus L’oiseau né de nuage s’est désagrégé au vent. Durée de vie : l’instant, l’ici et maintenant. Chacun de nos instants est un oiseau éphémère dont il ne reste bientôt plus...

Lire la suite

<< < 1 2