ART-BIS... BIZARRE

Publié le par Monique MERABET

La Poésie est-elle un art? Oui... si l'on en croit Verlaine, un spécialiste et je ne résiste pas au plaisir de remettre en nos mémoires cet extrait de

Art poétique (Paul VERLAINE)

De la musique avant toute chose,
Et pour cela préfère
l'Impair
Plus vague et plus soluble dans l'air,
Sans rien en lui qui pèse ou qui pose.

Il faut aussi que tu n'ailles
point
Choisir tes mots sans quelque méprise :
Rien de plus cher que la chanson
grise
Où l'Indécis au Précis se joint.

C'est des beaux yeux derrière des voiles,
C'est le grand jour tremblant de midi,
C'est, par un ciel d'automne attiédi,
Le bleu fouillis des claires étoiles !

Car nous voulons la Nuance encor,
Pas la Couleur, rien que la nuance !
Oh ! la nuance seule fiance
Le rêve au rêve et la flûte au cor !

Fuis du plus loin la Pointe assassine,
L'Esprit cruel et le Rire impur,
Qui font pleurer les yeux de l'Azur,
Et tout cet ail de basse cuisine !

Et voilà qu'une petite rimailleuse qui ne respecte rien s'est amusée à confectionner le "bout-rimé" qui suit... Dont le titre dit bien ce que c'est

L’ART DE PERDRE SON TEMPS

(Monique MERABET)

 

 

 

Faire la nique au temps est une douce chose.

Le traître, insoucieux de commettre un impair

Investit mon berceau. Lors, sans en avoir l’air,

Sur chacun de mes jours, tel un coucou se pose.

 

Le temps perdu, dit-on, ne se rattrape point

Je joue à l’oublier, l’ignore, le méprise ;

D’un loir, j’ai pris conseil – digne éminence grise !

Retors, il m’a soufflé le programme ici joint :

 

Pour semer l’importun, il faut gréer ses voiles

Vers un oisif matin, un creux après-midi,

Rêvasser tout le soir près de l’âtre attiédi

Et détourner la nuit en bayant aux étoiles.

 

Si l’ennemi s’acharne et me résiste encor

Je lui lance un défi : la guerre sans nuance !

Mon destin, prévoyant, à la mort se fiance

Pour l’hallali final au son d’un divin cor.

 

Ô temps ! Suspends ton viol, ton humeur assassine,

Ton inverse alchimie élaborant l’impur !

Viens profiter du vent, de l’air frais, de l’azur

Loin des miasmes suris de ta vile cuisine.



Voilà! Et un épais rideau de nuages pour aller me cacher...
Monique.

Publié dans L'ART

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C


Pourquoi dire que la poésie est un art mineur? Elle me semble au contraire tout ce qu'il y a de plus majeur et de plus essentiel. Même si on ne la couche pas sur le papier comment survivre sans elle dans ce monde où le matérialisme nous asphyxie?



Répondre
B


Mais, n'y-a-t-il pas sur la terre beaucoup de choses, sinon d'arts dans lesquels on peut perdre son temps et sa vie aussi ? La poésie entre autres, puisqu'on ne gagne rien ! Elle est l'art le
plus mineur de la planète !
Brigedouce



Répondre
M

Perdre son temps, ce n'est pas perdre sa vie à mon sens. Surtou si tu estimes qu'on "perd son temps" en faisant de la Poésie.
La Poésie, c'est là la vraie vie, celle qui vaut la peine d'être vécue.
"La Poésie est une foi" m'écrit une amie ce matin. Avec elles on ne gagne rien de matériel, c'est vrai... Moi j'en retire ce qui m'est esentiel. Le tout c'est de savoir ce qui nous est essentiel,
Brigédouce!


R
Superbe ce texte construit à partir des derniers mots de chaque vers du poème de Verlaine, tu as composé ce texte en virtuose.Bravo et bonne soirée à toi 
Répondre
M

Merci pour ce commentaire si gratifiant. Mais, non, je ne suis pas virtuose mais j'aime jouer avec les mots.


I
"Oh temps suspend ton VOL" (ou vraiment viol ?)Tu vois, j'aurai tellement mis le second poème à Verlaine et le premier comme bout rimé !!!Mais bon. Ca donne envie de faire. J'adore cet exercice qui nous oblige à aller tellement plus loin.MAis, je ne me lancerai pas à te proposer de le faire. J'avais réussi à écrire pour le dernier sujet (le secret), mais j'ai tellement était prise par ailleurs que je n'ai pas pu participer... et puis, je n'avais vraiment plus le coeur à grand chose.J'espère être là pour le prochain sujet.Amitiés
Répondre
M

C'est bien VIOL... pour rigoler.... Merci Ida pour tes interventions qui me font chaud au coeur. J'ai bien regretté aussi que tu n'aies pas participé au SECRET. Mais j'ai compris. Le prochain
Pat' Pantin est pour le 10 Octobre et le thème: SORCIERE (ou sorcier je ne suis pas sexiste). J'attends donc ton texte. Mon mail est sur... la cordée, bien sûr! Je t'embrasse. Monique.


L
Je me sens toute petite avec ma contribution photographique à cette question de Brigitte, j'aime beaucoup ce poème sur l'art de perdre son temps.
Répondre
M

Merci Lili. Je n'ai pas encore eu le temps d'aller voir ta réalisation mais elle est certainement intéressante puisque c'est ce que tu as produit. Je suis contente que tu aies aimé mon poème.