Abeilles (15)

Publié le par Monique MERABET

abeille1

 

 

La plus belle des abeilles pour un petit clin d'oeil à Haïti où l'on votece diamnche 28 Novembre.

Et ce beau texte de Jean Frantz pour leur porter chance et espoir.

 

ABEILLES

 

Sous l’effet des vents contraires

Tu voles paisiblement

Transportant inscrutés dans  tes pattes

Des fragments de vie

Pour les déposer sur chaque fleur trouvée.

 

Je t’écris pour te dire

Que je vis à fleur du soleil

Dans une ville de béton armé

Privée d’arbres

Privée de fleurs …

Mais dire est déjà trop dire

Ton repère est constamment ravagé.

 

Qui habitera avec nous

Cet espace meurtrier ?

Ici le désespoir

Règne sur chaque maison

Dans chaque coeur

Partout

Et l’envie de partir

Le devoir de rester

Et des tonnerres dans la tête.

 

Je t’écris surtout aujourd’hui

Pour t’apprendre

Que ma terre natale

Mon Haïti chérie

T’appelle

Dans le chaos du jour

La terreur de la nuit

A venir semer

Ces fragments de vie inscrutés dans tes pattes

Sur chaque fleur restante

Ainsi coulera ton miel de vie.

 

L’oiseau

Même lorsqu’il marche

Montre qu’il a des ailes

Mais toi, ABEILLE,

Tu es en plus un INSECTE

Utile, croit-on.

Et moi

Vaillant et aimant mon pays

Je veux être ABEILLE de mon île

Le porteur d’espoir

De changement

De vie

Pour cette grande nation

Naïve

Bien souvent tompée.

 

Jean Frantz PHILIPPE

Président de l’AJAFRE, une association communautaire;

Vice-Président de OSE-Culture, un club littéaire et culturel.

Péion  ville, Haïti. ( 14 nov. 2010 á 01h09 AM)

 

 

 

 

Publié dans ABEILLES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
<br /> <br /> Tu brodes ton Abeille avec autant de soin que la brodeuse a mis pour faire jaillir un motif de son va-et-vient de l'aiguille.<br /> <br /> <br /> Tu as commis le même miracle et fait jaillir de tes mots des sentiments de douleur et d'espoir.<br /> <br /> <br /> Que mille graines parviennent à Haïti pour que fleurissent les champs que fleurissent, que les pans de béton ouvrant sur une terre qui devrait tant être généreuse soit terre d'accueil et qu'enfin<br /> l'Abeille puisse butiner en paix.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> Merci à vous toutes pour tes mots d'encouragement et d'appréciation. Ils me vont droit au coeur. Mon Ayiti (Haïti en créole haïtien) chérie vous remercie aussi par mon truchement.<br /> <br /> <br /> Bises à vous toutes.<br /> <br /> <br /> Jean Frantz Philippe.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> En plus du "miel de vie" des abeilles, tu as fait du miel en écrivant "ABEILLES", dépassant toute la souffrance de ton "Haïti Chérie !" Merci Jean FRANTZ !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> A Jean Frantz<br /> <br /> <br /> Ton texte relu encore et encore... A chaque fois la même émotion partagée. En si peu de mots, mais en mots superbes, tu arrives à dire ce déchirement qui est le vôtre, à vous gen de Haïti.<br /> <br /> <br /> Rester et que reviennent les abeilles.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Cette abeille est superbe. J'y joins de la propolis cette substance résineuse aux propriétés antiseptiques (récoltée par les abeilles),Haïti en a besoin pour soigner ses plaies.<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre