Abeilles (16)

Publié le par Monique MERABET

lansan1.JPG

 

Le zistoir inn moush a mièl èk inn guèp.

(Camille PAYET)

 

Sü in pié lansan, jordü minm lë flër la pété,

Inn  moush a mièl i poz, pou rod son manjé.

Lü süss atèr la, lü aspir par laba,

Lü navig partou, dësü, anlèr, dësou.

Lü lèsh par isi, lü aval apré sa

Lë bon pti losükré, lë gou flër doranjé,

 Bondië la doné san konté,

 An kantité.

Lë jabo bien ranpli, lü bross son dë pat

Sü le pti poud jone, sü lë flër sëmé

An tralé !

 Sü son pat, dë ptite boul jone akroshé,

Oila note zinsèk pré pou démaré, pou son kaz artrouvé,

 Largué son paké doré, épüi arkomansé…

Oila pa ki ariv jüs akoté dlü,

Inn bèl mèr guèp, korsaj, rob jone é noir, réyé.

Kom inn Miss  Réunion, inn boté, lü lété.

Inn poitrine fantézi, in kor bien balansé,

Inn taye séré, Vénus Vespa résüsité !

In mannkin an défilé, inn vëdète an libèrté !

Toute bann zië lé atiré. I gingn pa rézisté.

Na poin arien a jëté. In zinsèk rassé,

Shakinn i vë rosanblé.

Jalouzi la monté.

Mèr guèp la aproshé.-”Bonjour Kouzinn!’’, lü la krié.

Kolèr moush a mièl la, par son gro zië la füzé.

-‘’Asé fé la pionte !’’, èl la rouspété.

‘’ Le mo ou vienn dir la, i fé mal mon zorèye,

Na lontan moin la pa antann in kouyoniss parèye !

Dëpui kansa noute dë ou lé aparanté ?’’

-‘’Dëpuik Bondië, la vi a noute toute la doné ! ’’,

Mèr guèp in pë rousté la répliké.

-‘’Out lorguëye mi oi par out rin séré,

I gingn ankor pasé!

Séré kom ou lé, oua finir par toufé !’’

-‘’Minm korsaj pou noute dë, minm zèl, minm zarguiyon pou piké !’’,

Lë mèr guèp an kolèr la répété.

-‘’A fors fé lë vèr, talër oua gouté éspès léfronté !’’,

Moush a mièl la rajouté.

A ces mots, Mère Guêpe laisse l’insolente en paix

Et préfère s’envoler.

Mouche à miel, à la ruche,

Déposa son paquet.

Mais l’élégance de la Guêpe

Avait fait son effet,

Et notre butineuse, coûte que coûte,

Voulut lui ressembler sans doute.

Dann in morso la vite, lü sava rogardé.

Fèr alü bèl, lü vë bien éséyé.

Kite a soufrir, la boté lü vë gagné.

Dan inn fëye vakoua, li fé in ti korsé.

Sü lé dë boute gatür, lü arète pa ralé.

Dë gross boul, sü son koté, la fini par gonflé.

In ti baba Michelin , lü la vite rësanblé.

 

Nou koné kosa nü pèrde .

Mé nü koné pa kosa nü sar gagné !

I fo aksèpte anou kom nou lé,

Si nou vë résté an pé,

An bone santé.

 

Le 11 Novembre 2010.

 

 

 

Publié dans ABEILLES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
<br /> <br /> J'ai lu jusqu'au bout. J'ai compris ce que j'ai pu... beaucoup imaginé sans doute. En tout cas, je brûle de comprendre mieux.<br /> <br /> <br /> Je résume ce que j'ai compris. Suis-je dans l'à peu près bon ?<br /> <br /> <br /> Cela ressemblerait à la grenouille voulant se faire aussi grosse que le boeuf, sauf que là, c'est là belle jeune fille qui veut devenir Miss Réunion et beau mannequin ne parvient qu'à gagner une<br /> belle culotte de cheval. Je suis gentille car je crois qu'elle devient Bibendom de Michelin.<br /> <br /> <br />   Alors ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Sa in gaiyar ti zistoir. Mi voudré donn aou in lidé: tèt biyn ou pouré anvoy sa toute lo bann politishien vantar ki essèy arsamn gran ténor dann pei la Frans. Somanké lé riskab zot lé pa<br /> kapab konprann out kozman.<br /> <br /> <br /> En tout cas bravo pour cette fable pleine d'humour et de malice.<br /> <br /> <br /> Claude<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> Je comprend à peine ce texte. Mais ça à déclencher en moi une envie intense de comprendre cet autre sorte de créole différent du créole haïtien que je maitrise très bien. En tout cas, la musique<br /> que dégage ton texte me vibre le coeur. Félicitations Camille PAYET.<br /> <br /> <br /> Jean Frantz.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Salut,<br /> <br /> <br /> Félicitations à Camille ! Très joli texte ! La morale est on ne peut plus vrai ! Et que devient-il ce cher Cammille ? Cela fait longtemps qu'on n'a pas eu de nouvelles ?<br /> <br /> <br /> Amitiés de la Colline,<br /> <br /> <br /> Joséphine.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre