Dimanche, on tourne... une page de vie

Publié le par Monique MERABET

Photo-1227.jpg

 

PREMIER SOIR DE JUIN

 

 

 

 

 

Premier soir de Juin

l’air sera-t-il aussi doux

quand je mourrai ?

 

Cette dernière nuit de Mai, je lui ai parlé. Avant que son âme ne s’en aille vers un Eden qui m’est encore inaccessible.

Je lui ai rappelé les beaux jours de ses sept années sur la terre, ce qu’elle aimait y faire.

 

Douleur

l’incompréhension

dans ses yeux d’ambre

 

Je lui ai raconté. Et sa souffrance s’est apaisée. Elle s’est endormie et sa vie s’en est allée, tout doucement, sur la pointe des pieds pour la conduire au jardin des âmes éternelles. Son riant paradis.

A-t-elle rêvé de ses chasses au chat blanc qui squattait ses plates-bandes ? A-t-elle pensé à ma main qui la caressait ?

Elle est partie. Un peu de son âme habitera désormais l’âme de mon jardin, à côté de Junior, des oiseaux tombés du nid et de toutes ces petites bêtes que l’on écrase sans y penser, à côté des cobayes, aussi.

 

Écroulée sur le gravier

un petit escargot collé

à sa toison

 

Au marché du vendredi j’ai acheté des zinnias colorés. Je les planterai en ces endroits du jardin qui lui étaient si familiers : petites flammes vives qui accompagneront son souvenir. Pour un temps. Les fleurs se fanent, elles aussi.

 

 

 

L’orchidée

là où elle aimait

reposer

 

Je suis heureuse d’avoir pu lui dire adieu avant qu’elle ne s’en aille, de l’avoir accompagnée jusqu’au bout du lien d’affection qui nous unissait. Qui nous unit.

Sa présence demeure en mille espaces, en mille instants partagés…

 

Crépuscule

je descends vers la cuisine

où elle n’est plus

 

Son amour me manque. Précieux comme une bulle d’amour pur, l’amour sincère, fidèle, d’une chienne noir et fauve qui a embelli mes jours. Merci Doria !

 

(Monique MERABET, 1er Juin 2013)

Publié dans Haïbuns

Commenter cet article

Danièle 06/06/2013 14:14


Très bel hommage à ta chère compagne. Je ne possède pas d'animaux mais je sais combien leur compagnie peut être réconfortante.

Monique MERABET 06/06/2013 18:54



Merci Danièle



Mariposa 06/06/2013 01:47


Oh comme je suis désolée pour ta Doria ! J'ai (pratiquement) toujours eu des animaux autour de moi et c'est toujours le cas. Je sais la peine qu'on a quand ils s'en vont. Mais comme tu dis son
souvenir sera toujours là, dans ta maison, dans ton jardin. Et c'est beau d'avoir pu l'accompagner ainsi.

Monique MERABET 06/06/2013 18:53



Merci de si bien me comprendre Patricia



claude Guillon-Labetoulle 02/06/2013 17:19


Plein de tendresse ton texte,malgré les regrets.


Vive et joueuse , jamais agressive elle avait le regard si doux...honnêtement je pense qu'elle manquera aussi au chat qui ne pourra plus la narguer!..espérons qu'il ne se vengera pas sur ta
plantation de zinias.


claude


 

Monique MERABET 04/06/2013 19:07



Merci Claude



Marcel 02/06/2013 12:38


Emouvant.

Monique MERABET 04/06/2013 19:07



Merci Marcel