Froissement de feuilles

Publié le par Monique MERABET

V

 

 

 

froissement de feuilles

craquelant l’obscurité

au fond du jardin

 

dans le silence entrouvert

s’insinue ma frayeur

 

les volets fermés

au petit matin j’écoute

le chant de l’oiseau

 

cette joie dans mon cœur

ne blesse pas le silence

Publié dans DIALOGUES

Commenter cet article

mop 18/04/2012 20:55


Se rappeler le poème de Prévert, le Cancre. Bien souvent, je " débranche ", c-à-d que je sors des réalités existentielles.

mop 18/04/2012 09:35


Le silence ouvert au rêve.

Monique MERABET 18/04/2012 19:50



Attention! J'ai peut-être un peu tendance à vivre "la tête dans les nuages"



Karol Rosiak 17/04/2012 22:12


Merci à vous, Monique. Votre blog est parmi "Mes blogs préférés". Cordialement, Karol

Monique MERABET 18/04/2012 19:48



Merci Karol.