Innocence (8)

Publié le par Monique MERABET

Monique-739.jpg

 

 

L’INNOCENCE EN POÈMES COURTS (II)

(Brigitte Brigedouce NEULAS)

 

 

 

 

 

Devant le monde le poète

a des airs crédules

comme un grand enfant gâté

il le barbouille de couleurs

savamment dosées

(Tanka)

 

 

Dans la ronde des ans

Noël lumière de nos coeurs

nous rappelle l'enfance

tous les jouets tant attendus

de jours nombreux sans souci

(Tanka)

 

 

 

Faire des voeux pour que le monde

ne fasse plus la guerre

pour tuer des hommes innocents

dans la plus grande des bêtises

les hommes deviennent fous

(Tanka)

 

 

 

Marcher pendant toute une nuit

pour atteindre les rivages bleus

de la mer ourlée d'écume

le chant des cigales

dans l'été brûlant

(Tanka)

 

 

 

Il faut que l'enfance se passe

en jouant marchant chantant

sur un bout du monde

ils doivent suivre le fil des ans

jusqu'à l'âge adulte

(Tanka)

 

 

 

 

 

Publié dans INNOCENCE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article