Les arbres du Collège (2)

Publié le par Monique MERABET

17-Juin6.JPG

 

 

 

 

L'arbre Guérivit

 

Il était une fois deux enfants Tom et Anna qui vivaient dans un château avec leur mère, la reine. Leur père était allé à la guerre contre des envahisseurs. En son absence, une méchante sorcière Kataplass jeta un sort à la reine pour avoir main mise sur le royaume.

La reine tomba alors gravement malade. Elle était toute couverte de boutons et ne pouvait plus se servir de ses jambes ni ses bras. Aussi, elle était très malheureuse de ne plus pouvoir embrasser ses enfants chéris.

Un jour qu'ils se rendaient au village,les enfants rencontrèrent un gentil lutin qui remarqua leur tristesse. .

« Pourquoi êtes-vous si tristes? leur demanda-t-il

-Notre mère est très malade, victime de la méchante sorcière Kataplass.

-Ne vous inquiétez pas, les enfants. Je connais un arbre qui guérit toutes les maladies, même celles qui n'existent pas encore. C'est l'arbre Guérivit. Il se trouve au cœur de La Forêt Des Ombres. A présent, rentrez chez vous. Quand vous aurez besoin de mon aide, pensez à moi et j'apparaitrai. »

Arrivés au château, ils se rendirent tout de suite dans la cabane où ils avaient l'habitude de jouer et de lire. En ouvrant un livre, ils tombèrent sur une carte sous laquelle il était écrit: « Forêt Des Ombres ». Ils pensèrent au lutin qui apparut aussitôt. Celui-ci les accompagna jusqu'à l'entrée de la forêt.

Tom avait en poche un petit couteau que son père lui a offert avant de partir à la guerre.

Au moment de les quitter, le lutin leur dit:

« Maintenant vous devez continuer seuls et voici ce que vous aurez à faire: trouver une calebasse, une racine, et une flûte qui imite le chant du tuit- tuit, et enfin recueillir un peu de la sève de l'Arbre Guérivit. »

Le lutin disparu, ils pénétrèrent dans la forêt où poussaient de gigantesques arbres verdoyants.

Ils avançaient d'un pas tranquille quand, tout à coup, Anna heurta une pierre et tomba au fond d'une grotte. Elle s'était écorchée la jambe et saignait. Au fond de la grotte elle frôla une racine de la forme d'un bonbon d' miel. Sa blessure cicatrisa aussitôt. Les enfants comprirent que c'était la racine qu'ils cherchaient. Tom sortit son petit couteau de sa poche et en préleva un morceau.

Ils continuèrent leur chemin. Soudain, quelque chose de gluant tomba sur le prince. Il leva la tête et aperçut une dizaine de calebasses suspendues en haut d'un arbre. Il pensa au lutin.

Celui-ci lui apparut et lui indiqua laquelle cueillir.

Une nouvelle fois le garçon sortit son couteau et s'en servit.

Les enfants poursuivirent leur route. Ils étaient fatigués lorsque la nuit les surprit.

Ils s'endormirent alors près d'une ravine bordée de calumets. Au petit jour, ils furent réveillés par le chant d'un tuit-tuit. Ils cherchèrent l'oiseau mais ne le trouvèrent pas. Soudain, ils remarquèrent parmi les calumets une tige perforée dans laquelle soufflait le vent.

Anna s'exclama:

-Mais c'est elle la flûte que nous cherchons!

A l'aide de son couteau, son frère préleva l'instrument de musique.

Maintenant qu'ils avaient réuni les trois objets demandés, ils pensèrent au lutin qui, dès son apparition, leur indiqua où s'orienter pour trouver l'Arbre Guérivit.

Ayant suivi les indications de leur ami, Tom et Anna arrivèrent au cœur de la Forêt Des Ombres et découvrirent enfin l'arbre recherché.

Celui-ci était gardé par le bûcheron qui l'avait planté. Un énorme chien à deux têtes l'aidait dans sa tache.

Malgré la férocité du chien, Tom osa s'approcher et demanda poliment au bûcheron un peu de la sève de son arbre. Mais l'homme refusa catégoriquement. Les deux enfants décidèrent d'attendre la nuit pour agir.

Les gardiens endormis, ils s'approchèrent avec précaution. Malheureusement, Tom marcha sur la queue du chien qui se réveilla. Vite, Anna se mit à jouer de la flûte ce qui hypnotisa l'animal. Son frère put alors recueillir le précieux liquide dans la calebasse.

 

De nouveau, ils pensèrent au lutin qui leur envoya un papangue géant.
Le rapace les ramena directement à leur cabane où les attendait leur ami.

« Votre mère est au plus mal, son état empire à chaque seconde il vous reste très peu de temps pour préparer le remède.

Il leur indiqua la page du livre où trouver la recette. Les enfants s'empressèrent de la réaliser. Il leur fallait:

-Écraser la racine dans un pilon

-Mélanger le jus obtenu avec la sève contenue dans la calebasse

-Jouer de la flûte pour que le mélange révèle sa vertu.

 

Pendant ce temps, la sorcière avait enveloppé le château d'une brume épaisse pour les empêcher de porter secours à leur mère. Heureusement, le roi arriva sur un cheval blanc à la tête de son armée victorieuse.

Il brandit son épée en même temps qu'Anna jouait de la flûte.

Le nuage maléfique se dissipa, les portes du château s'ouvrirent leur

permettant d'accéder à la chambre de la reine.

 

 

 

 

Dans son grand lit à baldaquin, celle-ci gisait, complètement inconsciente. Ils avaient peur qu'il ne soit trop tard.

Anna prit alors la flûte magique et en joua. La douce mélodie réveilla la reine.

Tom lui administra rapidement le remède et leur mère retrouva ses esprits. Elle put enfin serrer ses enfants chéris dans ses bras.

De son côté, le lutin avait déjà transformé la méchante sorcière en arbre épineux.

Depuis ce jour, plus rien ne vint troubler le bonheur qui régnait au château. Tom et Anna avaient retrouvé leurs deux parents. Tout le monde était heureux, d'autant plus que le lutin qui n'avait pas de maison décida de rester avec eux.

 

Ce joli conte a été conçu, écrit, grâce au concours de Madeleine... et dit par les jeunes auteurs

 

Publié dans ARBRES

Commenter cet article