Les haïkus sont en vacances (4)

Publié le par Monique MERABET

Monique-1242.jpg

 

postiers en grève

sur la route opération

escargot

 

Une double, voire une triple redondance dans ce non-haïku...

Alors, si vous préférez plus poétique mais toujours nonh:

 

la feuille

cahin-caha

à dos d'escargot

Publié dans Poésie de l'instant

Commenter cet article

Monika 19/07/2013 19:26


Ben non, t'es pas nulle !!! Et mes associations image/texte souffrent aussi souvent d'une petite tendance à la redondance... C'est pas évident - c'est un peu la même difficulté quand on écrit un
renku : il faut un lien, mais aussi un changement, en même temps...

Monique MERABET 20/07/2013 18:44



Merci pour ton appréciation encourageante, Monika. mais vraiment, je n'ai pas encore trouvé le petit quelque chose qui fait un haïsha convenable. Le renku aussi, c'est subtil. mais il n'est pas
dit que je ne m'y frotte pas un jour... proche



Monika 19/07/2013 15:47


Oh ! Un grand merci à la haïjin en vacances pour cette explication substantielle. Je dois dire (hey ! t'es pas la seule à être géniale ! ) que j'avais fait à peu près les mêmes associations, c'est à dire : postiers-grève du zèle/ donc lenteur, - escargot... [mais ne
connaissant pas la mauvaise réputation des postiers réunionnais, je ne pouvais pas détecter là une redondance]. Et j'avais aussi - c'est là où je suis vraiment fière de moi ! - fait l'association
de "feuille" (de plantes) à feuille de papier/lettre. Mais... je ne partage pas ton avis qu'il s'agit là, à l'intérieur de ton haïku/senryû, de redondances. Selon moi, tu joues plutôt sur des
liens - ce que j'appellerais donc plutôt des associations d'idées.


Mais ....


La redondance se trouverait plutôt entre ton/tercet(s) et la photo qui l'accompagne. J'ai toujours défendu l'idée que dans un haïga/haïsha, il faudrait que l'image offre une ouverture ou un
aspect nouveau, une complémentarité en sorte, face au texte.

Monique MERABET 19/07/2013 19:23



Oups! Me voilà avec une redondance de plus celle image/texte! Ce en quoi tu as parfaitement raison... Je suis un peu nulle en haisha et je t'envie souvent les géniales associations que tu fais.



Patricia 19/07/2013 12:33


Moi non plus, je ne vois pas les redondances ?


Mais j'aime bien les deux tercets.

Monique MERABET 19/07/2013 15:17



Houlà! Vous êtes dures, Monika et toi à me réclamer des explications. Moi qui avais envoyé mes haïkus en vacances!


Bon je me lance. Vous allez voir, c'est très fin!


Chez nous les postiers du centre de tri sont en grève. Et ils ont roulé comme des escargots pour bloquer la circulation un matin... Alors déjà en grève et la distribution du courrier se fait plus
lentement, d'où l'escargot grève/escargot, c'est déjà une redondance


En plus, les postiers ont la réputation (pas toujours vérifiée, heureusement) de jouer de lenteur en acheminant notre courrier: postier/escargot, c'est une deuxième redondance.


Enfin,les postiers d'ici ont la fâcheuse tendance d'être souvent en grève. D'où une troisième redondance possible postier/gèviste.


Ah! je suis fière de mon raisonnement... Je n'ai pas été prof de maths pour rien!


Ence qui concerne la feuille qui se balade à dos d'escargot, j'ai vu ça en effet car les gros escargots se cachent sous les feuilles mortes (que je ne ramasse pas toujours pour faire de l'humus).
Là, j'ai juste supprimé le qualificatif de "sèche" à la feuille pour laisser penser à une feuille de papier. Je suis géniale!



Monika 18/07/2013 20:32


Bon.


Là, il faudrait que tu m'expliques pourquoi tu dis qu'il y a une triple redondance dans ton premier tercet! J'imagine que ta deuxième version (mais est-ce vraiment une version du premier ?) doit
alors parler de la même chose ? Du même moment ?

Monique MERABET 19/07/2013 15:17



Houlà! Vous êtes dures, Patricia et toi à me réclamer des explications. Moi qui avais envoyé mes haïkus en vacances!


Bon je me lance. Vous allez voir, c'est très fin!


Chez nous les postiers du centre de tri sont en grève. Et ils ont roulé comme des escargots pour bloquer la circulation un matin... Alors déjà en grève et la distribution du courrier se fait plus
lentement, d'où l'escargot grève/escargot, c'est déjà une redondance


En plus, les postiers ont la réputation (pas toujours vérifiée, heureusement) de jouer de lenteur en acheminant notre courrier: postier/escargot, c'est une deuxième redondance.


Enfin,les postiers d'ici ont la fâcheuse tendance d'être souvent en grève. D'où une troisième redondance possible postier/gèviste.


Ah! je suis fière de mon raisonnement... Je n'ai pas été prof de maths pour rien!


Ence qui concerne la feuille qui se balade à dos d'escargot, j'ai vu ça en effet car les gros escargots se cachent sous les feuilles mortes (que je ne ramasse pas toujours pour faire de l'humus).
Là, j'ai juste supprimé le qualificatif de "sèche" à la feuille pour laisser penser à une feuille de papier. Je suis géniale!