Ratés

Publié le par Monique MERABET

Photo-385.jpg

 

RATÉS

 

 

 

Bouton d’amaryllis

à peine entrouvert

infini de rose

 

Les iris sont ouverts aujourd’hui… pour la Sant Augustin ! Quel beau bouquet ! Et la lune bleue, c’est seulement pour le 31 du mois d’Août… Ah ! J’aurai tout raté !

Cela me rappelle cette histoire de mon livre de lectures du Cours Moyen, celle de la vieille dame qui n’avait pas de chance et qui se préparait une galette pour elle seule, avec une fève qu’elle serait sûre de trouver et, elle serait Reine… Las, le gâteau mis à refroidir sur le rebord de la fenêtre attire le chat qui… vous avez deviné…

Non, je ne vais pas encore promener ma mélancolie itinérante sur ce qui m’entoure. Mon ratage d’aujourd’hui, c’est pour de rire ! Les iris peuvent bien s’ouvrir quand bon leur semble, l’amaryllis peut bien faire attendre ses subtiles teintes roses indéfiniment, lorsqu’ils s’épanouiront, ce sera fête en ma vue, fête en ma vie. Je saurai me réjouir de ce que j’ai.

 

Fleurs d’échinodorus*             

les poissons ne voient

que ses racines

 

Et puis, je peux bien l’avouer, je garde de mon enfance une prédilection pour les gâteaux ratés, ceux que l’on cuisait au feu de bois dans une marmite au couvercle recouvert de braise, le four péi… il levait mal et la pâte en était grossière au désespoir de ma mère qui se lamentait d’être si piètre pâtissière. Louée soit-elle pour cette saveur qui me colle encore au palais, cette saveur disparue aujourd’hui où la farine fluide et légère, la levure chimiquement dosée de façon optimale, les robots ménagers qui malaxent tout « en un tournemain » sans grumeau, le four programmable qui sait s’arrêter lorsque la cuisson est parfaite interdisent tout raté…

Je ne fais jamais de gâteau moi-même ; je ne suis pas douée pour le « parfait ».

 

Gato lontan

oubli pa inn ti dégou

lanizète

 

(Monique MERABET, 28 Août 2012)

 

* plante aquatique qui présente de grandes inflorescences blanches et que j’ai du mal à identifier

Publié dans Haïbuns

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

monika 28/08/2012 21:05


Ha ! succulents, tes ratés d'aujourd'hui ! Et j'imagine que c'est parce que j'ai justement, ce matin, raté (un peu) ma gelée de pommettes. Trop cuite ! Mais... qu'à cela ne tienne (drôle
d'expression, tu ne trouves pas ? :je pense que je l'ai réchappée. Je viens de faire une petite expérience : j'y ai ajouté un peu de rhum, ça a eu l'heur de la "détendre" et je pense qu'ainsi,
elle va devenir une toute nouvelle recette : une gelée pour adultes seulement... ;-)

Monique MERABET 29/08/2012 18:17



Ah! Je suis bien contente que cette gelée de pommettes ait pu être sauvée! Rien que le nom me met l'eau à la bouche! Enfin, quand je dis l'eau... c'est plutôt le rhum!