Sous la clarté de la lune

Publié le par Monique MERABET

kalbassmaron134.jpg

 

SOUS LA CLARTÉ DE LA LUNE

 

 

 

Sur une nappe de lune, la chose, l’être, se contorsionne. Son enveloppe blanche, vaguement translucide palpite doucement.

Cela gigote ; cela tressaute. Mouvement oscillatoire d’une kafkaïenne créature… Vaines tentatives d’une larve en mal de métamorphose…

La lenteur d’un spectacle de Nô.

Enfin, l’ectoplasme se trouve en position assise. On distingue une tête, des mains. C’est un humain, un prisonnier…

 

Sauts et soubresauts –

toute la nuit pour sortir

du sac de couchage

 

Pour Patricia, en accompagnement de son article "Métamorphose" Voir link

 

(Monique MERABET, 30 Août 2013)

Publié dans Haïbuns

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marcel 30/08/2013 15:52


Belle amorce pour aboutir à une scène de la vie ordinaire...

Monique MERABET 01/09/2013 18:07



Merci Marcel. J'ai essayé de revenir au concret pour le haïku.



Mariposa 30/08/2013 13:46


Huhuhu, j'aime beaucoup Monique !


Cela me rappelle des souvenirs de camping !!!


Bises.

Monique MERABET 01/09/2013 18:03



Cest ce qu'on appelle les joies du camping, sans doute. En fait, c'est lors d'une visite au musée que je suis restée fascinée par une vidéo qui montrait une espèce de métamorphose en train de
s'accomplir. On pouvait vraiment imaginer l'éclosion de quelque monstre ou extra-terrestre...