La jacinthe du nouvel An

Publié le par Monique MERABET

Photo-741.jpg

 

LA JACINTHE DU NOUVEL AN

 

 

 

Hier, pour finir l’année 2012 en beauté, j’ai acheté une jacinthe : un parfum bleu destiné à se marier au parfum blanc du buis de Chine (qui recouvre de ses pétales neigeux tout mon jardinet !).

Ce matin, pour accompagner mon premier petit déjeuner de l’année, je l’ai posée sur la table. Et là, je trouve qu’elle fait un peu triste mine, un peu décalé, se demandant sans doute ce qu’elle fait là.

On la dirait… artificielle. Je lui pince un de ses pétales, pour voir. Non ! C’est une vraie fleur qui vit et qui meurt et cette bouffée de parfum ! Hum ! Naturel ? Je ne le jurerais pas.

Et soudain, cette envie de pleurer devant cette pauvre plante sans racine ni repère. Cette extrasaisonnière, d’où vient-elle ? Il n’en est pas fait mention sur l’étiquette.

 

Jacinthes du Jour de l’An

leur nom est

en code-barres

 

Pas de doute ! Je suis en présence d’une fleur gadgétisée, issue d’une horticulture génétiquement modifiée, un pur produit FCA (Floraison Chimiquement Assistée). Hier, justement, je pensais à ce sigle de PMA (Procréation Médicalement Assistée), ces trois lettres sibyllines pour couvrir des manipulations d’apprenti-sorcier auxquelles on se livre autour de ce « désir d’enfant » irrépressible… soi-disant… Comment faisait-on avant ?

 

L’été chaud et sec

la jacinthe du printemps d’ailleurs

j’en ai envie

 

J’ai envie. J’achète. Cet étal de jacinthes près des caisses du supermarché – Que l’attente est longue un 31 Décembre – je n’ai pas pu y résister. J’ai acheté et j’ai choisi ce bleu un peu mauve que j’aime tant. Et la voilà inspiratrice de cette parenthèse d’un premier jour d’année heureuse. Ah ! le vacarme des pétards lacérant la nuit dernière (la dernière nuit) ne m’a pas soufflé des réflexions particulièrement roses !

Un condensé d’anachronisme, cette fleur ! De quel printemps est-elle issue ? De quel pays ? Peut-être simplement des caves frigorifiées d’un horticulteur au marchandising inspiré ?

Pourtant je l’aime ma jacinthe de Décembre ! Peut-être même a-t-elle été posée là sur ce rayon incongru,  tel un lumignon pour me réjouir les yeux et l’âme.

 Et puis, vraiment comment n’apprécierai-je pas son clin d’œil antikigo ? Une fleur du printemps d’hémisphère Nord qui apparaît en plein été austral, alors que l’hiver s’installe au Nord et… dans une île où les écarts saisonniers de température sont si peu importants qu’ils ne permettent pas une telle floraison, naturellement… ousanousava !

Á quand le coquelicot de Noël ? J’achète… J’achète…

 

Premier Janvier

cueillir les cerises côtelées

après la photo…

 

(Monique MERABET, 1er Janvier 2013)

 

 

Publié dans Haïbuns

Commenter cet article

Grande fille 29/01/2013 23:43


Les jacinthes bleues mauves sont ravissantes. Et je sais de quoi je parle ! En tout cas, je trouve ça comique parce que moi aussi j'ai acheté une jacinthe bleue mauve le 31 décembre, le hasard
n'y est forcément pas pour beaucoup de chose (l'offre créé la demande), mais j'ai le sentiment qu'il y a quelque chose de magique là dedans, le fait que toutes deux ayons succombées le même jour
à la même fleur/même couleur ...

Monique MERABET 31/01/2013 14:57



Merci pour ta petite vsite. Il n'y a pas de hasard....



Claude Labetoulle 06/01/2013 19:49


Le bleu mauve de ta jacinthe n'est pas sans évoquer la couleur des jacinthes d'eau...même si elles n'ont rien à voir avec les 'vraies' jacinthes...


coup de blues


au coeur du cyclone


 fraîcheur du printemps


Ah! ces envies qui sont traduites illico par les mercanti en impératifs absolus ,parce que chacun le vaut bien n'est-ce-pas...le coup de
l'agence n'est pas mal, gag ? ou utilisation intempestive d'un outil de travail? peut-être l'humour (in)volontaire d'une machine troublée par le bleu de ta jacinthe
outremer........claude 

Mariposa 03/01/2013 12:56


Merci encore pour ce joli texte Monique.


Des pensées pour La Réunion aujourd'hui avec l'avis de tempête en cours ...

Monique MERABET 06/01/2013 07:45



Merci Patricia


Le cyclone est passé... très soft pour moi. mais ailleurs les dégâts sont importants.



Monika 02/01/2013 21:13


Ah !Quelle bonne critique des travers de notre société de consommation globalisée et ... dans notre petit monde du haïku, de cette recherche infinie du "bon" kigo !Tu m'as fait rire - et ton
senryû du code barre est excellent. Et que dire du premier commentaire que ton billet a suscité, posté par l'agence matrimoniale amiens ? Ça s'invente pas !

Monique MERABET 03/01/2013 10:43



Merci Monika!


Parfois je me sens tellement décalée par rapport au monde dans lequel on vit.


J'ai bien ri aussi avec le gag de l'agence matrimoniale. C'est pour cela que je l'ai laissé.



agence matrimoniale amiens 02/01/2013 10:35


Bel article !!


 


Bonne Année !